Ecole nationale des chartes: enseignements de diplomatique médiévale et moderne

Les cours sont ouverts, par semestre, et sous réserve d’inscription préalable, aux étudiants de master des établissements ayant signé une convention avec l’École des chartes (France ou Erasmus), ou au titre d’auditeur libre (inscription  payante).
La semaine de rentrée commence le lundi 6 octobre 2008. Les cours se tiennent pour la plupart au 6-8 rue Jean-Calvin, 3e étage. Renseignements pratiques : http://www.enc.sorbonne.fr.

1° Diplomatique et archivistique médiévales, programme prévisionnel 2008-2009

(O. Guyotjeannin)

Cours de première année (second semestre)
– cours propre à la filière A (formation préalable en latin et histoire médiévale requise ; six premières semaines du semestre)
Introduction à la diplomatique ; examen de la forme des actes ; chronologie technique ; exercices de regeste. Un cours sera assuré par Smilja Marjanovic-Dusanic (Univ. Belgrade) sur la documentation serbe.
– cours propre à la filière B (tout le semestre)
Introduction à l’histoire médiévale et à la typologie de ses sources écrites. Un cours sera assuré par Smilja Marjanovic-Dusanic (Univ. Belgrade) sur les sources de l’histoire byzantine.
– cours commun aux deux filières (six dernières semaines du semestre à partir du 16 mars)
Sigillographie médiévale. Typologie des fonds et documents d’archives médiévaux.

Cours de deuxième année (premier semestre)
La tradition des actes médiévaux : originaux, minutes, copies et recueils de copies. Pratiques archivistiques médiévales. La tradition des sceaux. L’acte royal français 13e-15e ; les sceaux royaux. L’acte pontifical. L’acte privé.

Cours de troisième année
– premier semestre
Faux et critique des faux. L’étude de la genèse des actes. Exercices de commentaires de chartes.
– second semestre
Regards croisés sur les documents d’archives médiévaux : les comptabilités et leur exploitation par l’historien d’art (dont deux séminaires communs avec Philippe Plagnieux), la langue des actes (un séminaire commun avec Françoise Vielliard), les formulaires de chancellerie royale (un séminaire commun avec Olivier Poncet). Un exposé sera aussi assuré par Peggy Faye (Univ. du Québec à Montréal) sur les emplois du parchemin et du papier dans l’administration provençale, et un séminaire par Smilja Marjanovic-Dusanic (Univ. de Belgrade) sur les actes royaux serbes et leurs préambules.

2° Institutions, diplomatique et archivistique modernes, programme prévisionnel 2008-2009(O. Poncet)

Cours de première année
– premier semestre : Archivistique des institutions de l’époque moderne : les producteurs.
Objet histoire des institutions France âge moderne. Etat-roi. Généralités sur les archives modernes. Conseil du roi. Chancellerie. Secrétariats d’État. Vénalité des offices. Intendants et gouverneurs. États provinciaux et villes. Église, université et hôpitaux.
– deuxième semestre : Archivistique des institutions de l’époque moderne : les logiques fonctionnelles.
Justice : les hiérarchies judiciaires. Justice d’attribution : l’exemple des justices consulaires. Féodalité moderne, domanialité.
Chambre des comptes. Nouveaux organes de gestion des finances : administration centrale des finances et bureaux des finances.
Fiscalité directe. Fiscalité indirecte et domaniale. Notaires. Ferme générale. Police et statistiques.

Cours de deuxième année
– premier semestre : Les sources de l’histoire sociale.
Historiographie. Instruments de travail. Épigraphie. Expression diplomatique de l’ordre social. Bourgeoisie. Noblesse. Bénéfices ecclésiastiques. Officiers. Fortunes, inventaires après décès.
– deuxième semestre : Diplomatique générale, royale et notariale.
Enjeux. Supports. Langue. Sigillographie et sceaux. Actes de chancellerie royale. Actes des secrétaires d’État. Actes du Conseil. Actes notariés (en particulier testaments).

Cours de troisième année
– premier semestre : Sources et institutions de l’histoire économique.
Historiographie. Monnaie. Conseil de commerce et grandes compagnies. Sociétés de commerce. Manufactures. Banque et crédit. Voies de communication. Amirautés, la France et la mer. Le gouvernement du Canada.
– deuxième semestre : Diplomatique spéciale.
Formulaires de chancellerie et usages du papier et du parchemin (séance commune avec O. Guyotjeannin). Diplomatique entre tradition et modernité : documents pontificaux. Diplomatique et communication politique : suppliques, requêtes, mémoriaux. Diplomatique et savoirs marchands : comptabilités. Conquête militaire at acculturation diplomatique : le marché de l’écrit dans le nord de la France. Diplomatique et histoire politique : la déclaration royale de 1766 sur les défrichements.


2 réflexions au sujet de « Ecole nationale des chartes: enseignements de diplomatique médiévale et moderne »

  1. Pour une bourse, je ne sais pas, à première vue. Pour ce qui est de la discipline elle-même le mieux serait sans doute d’entrer en contact avec l’École des chartes, ou avec le groupe de recherche de Luciana Duranti, par exemple.

  2. Je suis à présent très intéressé par la recherche en diplomatique moderne et je souhaiterais obtenir une bourse de recherche pour mon diplôme de DEA dans ce domaine.
    Comment devrais-je m’orienter?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *