Journée d’études : Les transcriptions d’actes dans les manuscrits non diplomatiques

Le jeudi 10 janvier 2013 aura lieu à l’Institut de recherche et d’histoire des textes, 40 avenue d’Iéna, 75116 Paris, salle Jeanne Vielliard, une journée d’études consacrée au sujet des  transcriptions d’actes dans les manuscrits non diplomatiques, organisée par l’équipe de diplomatique de l’IRHT  (Caroline Bourlet, Sébastien Barret) et la Section des sciences historiques et philologiques de l’École pratique des Hautes Études (Laurent Morelle) et placée sous le patronage scientifique du GDR 3177. Le programme en est le suivant (des résumés des communications sont disponibles, renseignements et inscription [souhaitée] auprès de Caroline Bourlet) :

(Présidence des séances par S. Barret)

Matin

 9h30 – Accueil et ouverture

9h45 – Laurent Morelle, Une tradition documentaire insuffisamment explorée : les actes copiés dans les manuscrits « non-diplomatiques »

10h30 – Stéphane Lecouteux, Sept chartes de l’abbaye bénédictine de la Trinité de Fécamp transmises dans des manuscrits médiévaux non diplomatiques (XIe-XIIe siècle)

11h15 – Jean-Charles Bédague, La réforme de Grégoire VII au fil des manuscrits audomarois.

Après-midi

14h00 – Caroline Bourlet, Un trésor dormant à l’IRHT ? Le repérage des documents diplomatiques à travers les notices de manuscrits des bibliothèques de France.

14h45 – Jean-Pol Evrard, Transcriptions d’actes dans des manuscrits non diplomatiques de Verdun.

15h30 – Armand Jamme, Florilèges épistolographiques et tradition des formes diplomatiques : le cas de la documentation épistolaire des recteurs pontificaux(Italie centrale, XIIIe-XIVe siècles)

16h15 – pause

16h30 – Table ronde finale avec la participation d’Anne-Marie Turcan

 


Une réflexion au sujet de « Journée d’études : Les transcriptions d’actes dans les manuscrits non diplomatiques  »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.