Le premier essor des archives princières dans les anciens Pays-Bas, XIIe-XIVe siècle

Journée d’étude : Le premier essor des archives princières dans les anciens Pays-Bas, XIIe-XIVe siècle. État des lieux et perspectives de recherche, Bruxelles, Archives générales du Royaume, 17 décembre 2010.

Programme et renseignements complémentaires : ici ou

Programme

09.00. Accueil

09.15. Thérèse de Hemptinne (Universiteit Gent), Jean-François Nieus (F.R.S.-FNRS) : Introduction

09.30. Jean-François Nieus (F.R.S.-FNRS) : Vers une mémoire efficace de l’État : la formation des archives comtales de Flandre, des origines à 1388

10.15. Els De Paermentier (Universiteit Gent) : Het beheer van het Vlaams-Henegouwse grafelijke archief tijdens de eerste helft van de 13de eeuw. Een benadering vanuit de dorsale aantekeningen

11.00. Pause

11.15. Aurélie Stuckens (Université catholique de Louvain) : Conserver « à la source » : le registre de chancellerie de Marguerite de Constantinople (1260-1278)

12.00. Valeria Van Camp (Universiteit Gent) : Het archief van de graven van Henegouwen, 1280-ca. 1320. Een verkennend onderzoek aan de hand van een inventaris uit ca. 1320

12.45. Lunch

14.00. Jan Burgers (Universiteit van Amsterdam / Instituut voor Nederlandse Geschiedenis) : Het archief van de graven van Holland in de middeleeuwen

14.45. Pierre Dehove (Archives de l’État à Namur) : Autour du cartulaire de Jean Ier de Namur (ca. 1308)

15.30. Pause • Pauze

15.45. Godfried Croenen (University of Liverpool) : Selecteren, kopiëren, bewaren. Het eerste cartularium van het hertogdom Brabant

16.30. Paul Bertrand (CNRS-Institut de recherche et d’histoire des textes) : Conclusion


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Sébastien Barret (9 décembre 2010). Le premier essor des archives princières dans les anciens Pays-Bas, XIIe-XIVe siècle. De rebus diplomaticis. Consulté le 23 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/nwj0


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.