Compte rendu : journée Écrits et dépendances monastiques

Mercredi 30 septembre s’est tenue à Poitiers une journée d’études organisée par Claire Lamy et Jean-Baptiste Renault, autour de la thématique de la production, de la conservation des documents écrits dans les établissements dépendants, et de la circulation des écrits entre ces établissements et leur maison-mère. En voici un bref compte rendu, rédigé par les organisateurs et Sébastien Barret. Lire la suite

Journée-Atelier : Actes des laïques/actes des ecclésiastiques : la production de l’écrit documentaire dans l’espace lotharingien (XIe – début XIIIe siècle) I. Les caractères externes des actes, entre pratique et stratégies

L’atelier diplomatique du CRULH organise avec le soutien du GDR « diplomatique », le 27 février 2015, à Nancy (MSH Lorraine, 91 avenue de la Libération, salle internationale 324, 3e étage), une journée-atelier consacrée à Actes des laïques/actes des ecclésiastiques : la production de l’écrit documentaire dans l’espace lotharingien (XIe – début XIII  siècle) I. Les caractères externes des actes, entre pratique et stratégies. Le programme est disponible ci-dessous, ainsi qu’au format PDF avec un argumentaire, de même qu’une affiche. Pour tout renseignement, contacter jean-baptiste.renault [chez] univ-lorraine.fr.

Programme : Lire la suite

Journées d’étude : L’éditeur de textes est-il un auteur ?, 2 et 3 février 2015

Les 2 et 3 février 2015 se tiendront à l’Institut de recherche et d’histoire des textes, 40 avenue d’Iéna, 75116 Paris, deux journées d’étude consacrées au sujet L’éditeur de textes est-il un auteur ? Réflexions juridiques et scientifiques à propos de l’édition critique.

Elles sont organisées par Sébastien Barret (IRHT), Paul Bertrand (Université catholique de Louvain), Aurélien Berra (Université Paris Ouest Nanterre La Défense), Matthieu Cassin (IRHT) et Maïeul Rouquette (Université de Lausanne). Contact: sebastien.barret [à confier à] cnrs-orleans.fr

Le programme en est le suivant (un argumentaire et une affiche sont également disponibles, voir également le site de l’IRHT) :

Lire la suite

Le temps de l’acte, le temps dans l’acte : compte rendu

Le compte rendu suivant a été rédigé par Marlène Helias-Baron, ingénieur de recherche à l’IRHT.

La journée d’étude « Le temps de l’acte, le temps dans l’acte » a été organisée conjointement par le GDR 3177 « Diplomatique » et les Archives nationales, plus précisément par Sébastien Barret (chargé de recherche, IRHT), Ghislain Brunel (conservateur en chef, Archives nationales) et Laurent Morelle (directeur d’études, ÉPHÉ). Lire la suite

Cycle thématique Diplomatique(s) en regard(s). Documentation juridique et aires culturelles

Les 20 mars et 22 mai 2014 se tiendront à l’Institut de recherche et d’histoire des textes, 40 avenue d’Iéna, 75116 Paris, salle Jeanne-Vielliard, les deux séances du cycle thématique 2014 de l’IRHT, consacrées au thème Diplomatique(s) en regard(s). Documentation juridique et aires culturelles. Le programme est disponible sur le site de l’IRHT.

Base de données « Chartes originales (1121-1220) conservées en France »

Nous vous communiquons ces renseignements envoyés par Jean-Baptiste Renault :

Dans la continuité du projet « chartes originales antérieures à 1121 conservées en France », l’Atelier Diplomatique de Nancy (jusqu’au 31 décembre 2014 ex-Centre de Médiévistique Jean-Schneider aujourd’hui rattaché au CRULH, Centre de Recherche Universitaire Lorrain d’Histoire) a lancé un projet sur les actes originaux produits entre 1121 et 1220 actuellement conservés en France. Le projet « Originaux » a choisi une progression évolutive avec une publication par volets. La base, accessible sur le portail Telma de l’IRHT, compte à ce jour 775 transcriptions d’actes conservés dans les dépôts d’archives ou bibliothèques lorrains ou relatifs à l’espace lorrain. Des photographies sont mises à la disposition des chercheurs pour environ une centaine de ces documents (chartes conservés aux Archives départementales de la Meuse) et les suivantes seront progressivement ajoutées. Des renseignements sont donnés sur les séries cohérentes d’actes actuellement présentes dans la base. La base propose de multiples modes d’interrogations croisées, par mot, date, auteur, lieu de production ou sujet de l’acte. Le projet comporte aussi un volet bibliographique. La base de données sera prochainement enrichie par une seconde phase de publication qui complétera les corpus réunis en procédant de façon systématique par fonds d’archives.

Rapides impressions : le salon Le futur du livre, 12-14 avril 2013, Chenôve

Le 13 avril dernier, j’ai eu le plaisir d’intervenir au cours du salon « Le futur du livre » qui se tenait à Chenôve en Bourgogne, tout près de Dijon, organisé sous le patronage d’Edgar Morin notamment par Nathalie Bretzner, fondatrice des éditions Clea, Vincent Demulière, l’association Apelle et la mairie de Chenôve (programme). Les organisateurs ont su réunir un panel d’intervenants compétents et passionnés, au nombre desquels se trouvaient des invités tels que Pierre Haski, venu évoquer l’expérience de Rue89 et du journalisme en ligne. Le succès populaire du salon a été amplement démontré par l’affluence du public, au point que les chaises, pourtant nombreuses, commençaient à manquer en fin d’après-midi. Lire la suite

Compte rendu : séance Mise en page et mise en texte du document d’archives du GDR 3177

Le 11 avril 2013 s’est tenue une rencontre du GDR 3177 « Diplomatique ». La matinée a été consacrée à une réunion technique et administrative, l’après-midi à une séance scientifique autour du thème Mise en page et mise en texte des document d’archives, dans le cadre de l’axe « La matérialité des documents d’archives », mené plus particulièrement par Paul Bertrand au sein de l’équipe. Il s’agissait d’une rencontre relativement informelle et surtout destinée à présenter idées et réflexions et à les soumettres à la discussion.  Lire la suite

Compte rendu : Les transcriptions d’actes dans les manuscrits non diplomatiques

Le 10 janvier 2013 s’est tenue à l’Institut de recherche et d’histoire des textes une journée d’étude consacrée aux Transcriptions d’actes dans les manuscrits non diplomatiques, organisée en commun part l’École pratique des Hautes Études, Section des Sciences historiques et philologiques, et l’IRHT, sous la houlette de Laurent Morelle, Caroline Bourlet et Sébastien Barret. La rencontre a été introduite par Nicole Bériou, directrice de l’IRHT, qui s’est particulièrement réjouie, lors de son allocution de bienvenue, de l’occasion ainsi offerte aux deux institutions de collaborer fructueusementsur ce terrain. Lire la suite

Journée d’études : Les transcriptions d’actes dans les manuscrits non diplomatiques

Le jeudi 10 janvier 2013 aura lieu à l’Institut de recherche et d’histoire des textes, 40 avenue d’Iéna, 75116 Paris, salle Jeanne Vielliard, une journée d’études consacrée au sujet des  transcriptions d’actes dans les manuscrits non diplomatiques, organisée par l’équipe de diplomatique de l’IRHT  (Caroline Bourlet, Sébastien Barret) et la Section des sciences historiques et philologiques de l’École pratique des Hautes Études (Laurent Morelle) et placée sous le patronage scientifique du GDR 3177. Le programme en est le suivant (des résumés des communications sont disponibles, renseignements et inscription [souhaitée] auprès de Caroline Bourlet) : Lire la suite

Appel à contributions : le vocabulaire courant en diplomatique

L’équipe des Chartae Burgundiae Medii Aevi organise pour le 25 janvier 2013 la VIIe rencontre annuelle des CBMA, sur le thème Le « vocabulaire courant » en diplomatique : techniques et approches comparées, sous la responsabilité de Nicolas Perreaux et Coraline Rey. Le texte de l’appel à contributions est disponible sur le blog Laetus diaconus.

L’écrit diplomatique en mouvement : la circulation de l’acte médiéval. Première journée d’études du GDR « Diplomatique »

Journée d’études du 27 mars 2009, organisée par le GDR 3177 « Diplomatique » (CNRS), coordination : Laurent Morelle (EPHE/LAMOP)

Compte rendu par Coraline Rey et Nicolas Perreaux (Université de Bourgogne)

La première journée d’étude du GDR diplomatique, sous la forme d’un atelier proposé par Laurent Morelle, souhaitait faire le point sur la circulation des actes écrits au Moyen Âge, ses implications, ses conditions et ses raisons . Inscrite dans les thématiques actuelles concernant la mémoire archivistique et la scripturalité, la journée s’est initialement construite autour de trois axes : Lire la suite

L’écrit diplomatique en mouvement : la circulation de l’acte médiéval. Première journée d’étude

Journée d’étude du 27 mars 2009 organisée par le GDR 3177 « Diplomatique » (CNRS),
coordination : Laurent Morelle (EPHE/LAMOP), Laboratoire de médiévistique occidentale de Paris (UMR 8589), 7 rue Guy Môquet, Bâtiment D, 94801 Villejuif Cedex (Métro : Villejuif-P. Vaillant-Couturier-Hôpital Brousse)

9 h 30 – Accueil et présentation de la journée Lire la suite

« L’acte en mouvement » première journée de travail

Le 27 mars 2009, au LAMOP, à Villejuif, sera organisée une journée de travail sur « l’acte en mouvement ».

A cette occasion, des diplomatistes et spécialistes de l’écrit documentaire présenteront chacun un dossier de documents. Autour de ces exemples, une réflexion à la fois historique et méthodologique sera menée par les participants afin notamment d’établir une problématique plus serrée et un plan de travail durant les années à venir.

Vous êtes évidemment tous cordialement invités à participer à cette journée, en tout ou en partie.

Le programme précis sera publié ici-même et envoyé en « mailing » dans les jours qui viennent.  On notera d’ores et déjà la participation confirmée des chercheurs suivants : Laurent Morelle, Benoît Tock, Sébastien Barret, Harmony Dewez, Paul Bertrand…

Pour de plus amples informations, contactez Laurent Morelle, coordinateur du programme « actes en mouvement » (morelle [point] laurent [arobase] wanadoo [point] fr) ou le coordinateur du GDR, Paul Bertrand.

Mise en page et mise en texte des archives médiévales

L’intérêt croissant que portent les historiens aux écrits depuis une trentaine d’années a permis à des disciplines jusque là considérées comme auxiliaires d’acquérir une nouvelle légitimité, une raison d’être à part entière. La diplomatique, la codicologie, mais aussi, de manière secondaire, la paléographie et l’épigraphie sont de ces disciplines: elles sont ici associées dans un projet de recherche et publication. Ce n’est pas la première fois que les techniques de la codicologie et de la diplomatique sont mises en oeuvre: plusieurs thèses ont déjà commencé à débroussailler le terrain (P. Chastang, P. Beck…).  Mais le dossier codicologique des archives médiévales est à peine entr’ouvert. Lire la suite